Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

guide

  • Livres : mon actualité

    DISPONIBLES

    - NOUVEAU : L'édition 2016 des "2500 QCM de culture générale" (L'Etudiant).
    "Les Métiers des jeux vidéo"2016.
    - "Les Métiers d'Internet", 2016.

    ET TOUJOURS

    - "Développez votre culture générale", mai 2015.
    - "Led Zeppelin, même les dragons ont une fin", éditions Scrinéo
    - "Je suis nul en orthographe"
    (Scrinéo), 2ème édition, revue et augmentée.

  • Edition 2013 : Les métiers des jeux vidéo et de l'animation

    oullion,livre,jeu vidéo,guide,métier,jobFaut-il avoir fait des études pour travailler dans les jeux vidéo ? Doit-on forcément être un « hardcore gamer » ? Comment choisir sa formation en jeu vidéo ? Quel niveau d’informatique faut-il avoir pour programmer un jeu vidéo ? Est-ce qu’il existe des écoles uniquement dédiées au jeu vidéo ? Est-il vrai qu'on passe son temps à jouer dans un studio ?

    Autant de questions que vous vous posez, et bien d'autres, lorsque vous vous engagez dans cette filière. A chacune de ces questions, au nombre de 27, vous trouverez une réponse détaillée, qui fait le tour du sujet et apporte des conseils.

    Ce guide, premier du genre en France, en est aujourd'hui à sa 4ème édition depuis 2001. Il est ponctué de témoignages de professionnels, d’enseignants et d’étudiants qui vous font part de leur expérience et vous aident à faire le bon choix.

    Editions de l'Etudiant, édition 2013, 12,90 euros. 

  • Les métiers d'Internet

    9782817601694.jpgL'Internet est-il un secteur qui recrute ? Peut-on se former sur le tas ? Après le bac : études générales ou formation spécialisée ? Comment choisir sa formation Internet ? Quelles sont les formations préférées des recruteurs ? Faut-il franchir le pas et créer sa boîte ? A quoi sert un community manager ?

    Toutes les réponses à ces questions et bien d'autres pour vous aider à choisir le métier qui vous correspond et à vous orienter vers la formation la plus adaptée.

    Editions de l'Etudiant, 2012, 12,90 euros 

  • Améliorez votre orthographe au bureau

    Pour ne pas vous discréditer en milieu professionnel, soignez votre orthographe, surtout auprès de personnes qui ne vous connaissent pas. Le Journal du Net a mis en ligne un petit dossier rappelant les règles de base : à lire sans modération.

    Pour optimiser la rédaction de vos mails, lisez également cet article sur Yahoo! pour Elles.

    Sur ces deux sujets (orthographe et mails), vous pouvez toujours vous procurer mon guide L'orthographe sans se fouler aux éditions Marabout, destiné à tous ceux qui veulent améliorer leur orthographe et leur communication au bureau.

  • L'orthographe en berne chez les jeunes ingénieurs

    Parmi les nouveaux handicapés de l'orthographe, figurent en bonne place les jeunes ingénieurs.
    Xavier Biseul, sur le site 01NetPro, évoque ce problème qui conduit les recruteurs à tirer la sonnette d'alarme.

    Lire son article : Jeunes diplômés, soiniez vôtre ortografe

  • Rentrée ratée pour Luc Chatel

    On avait la règle de trois de Darcos, les fautes de syntaxe de Sarko, voici l'orthographe défaillante du ministère de l'Education. Sur le site de l'Express, en date du 1er septembre, "zéro pointé pour le ministre de l'Education nationale... Dans le dossier de presse du ministère, se sont glissées de multiples fautes d'orthographe. LEXPRESS.fr fait le prof."

    Lire l'article complet sur l'Express.fr ; Le Point relaie également l'information.

    C'est édifiant : pas de relecture, pas de validation... et surtout des fautes vraiment impardonnables... à la limite, pourquoi pas un communiqué en langage Texto ?

  • Les SMS perturberaient les cerveaux enfantins

    Selon une étude australienne, les enfants feraient plus de fautes à cause des textos "intuitifs" qui perturberaient le fonctionnement de leur cerveau. On sait que les téléphones portables actuels sont munis d'un dictionnaire capable de déduire quel mot l'utilisateur veut employer grâce à quelques pressions sur les touches. Chaque touche représente trois lettres. Cela diffère de l'ancien système qui voulait que l'utilisateur appuie plusieurs fois sur chaque touche pour obtenir une lettre.

    Or, ce système intuitif mènerait à des incompréhensions car plusieurs mots utilisent les mêmes touches. Le Pr. Michael Abramson, à l'origine de la recherche, a comparé l'utilisation des téléphones portables chez des enfants âgés de 11 à 14 ans avec les résultats de tests semblables aux tests de QI réalisés par ces mêmes enfants sur ordinateurs. "Les enfants qui utilisent beaucoup leur portable étaient plus rapides sur certains tests mais moins efficaces. Nous suspectons que l'utilisation intensive du téléphone portable, en particulier du dictionnaire intuitif, est à l'origine de ces erreurs." 

    De précédentes recherches avaient montré que les SMS intuitifs rendaient les utilisateurs moins attentifs à l'orthographe, certains rencontrant de véritables difficultés pour écrire des mots longs du quotidien.

    Source : Zigonet.fr